Ko névâ : l'esprit du pays